Circulaire de rentrée du 9 mars 2017

 logo sitecolesCirculaire de rentrée - BO N°10 du 9 mars 2017

 

 logo BO

 

 

La circulaire de rentrée 2017 se veut dans la continuité de celles des années précédentes (depuis 2012) soucieuses de refonder l’école. Les mesures envisagées porteront sur l’école primaire, la réforme du collège, la rénovation des enseignements et de l'évaluation des acquis des élèves, le renforcement de la formation des enseignants et personnels d'éducation, la refondation de l'éducation prioritaire, le renforcement de l'attractivité de l'enseignement professionnel, la mise en place des parcours éducatifs ou encore le développement du numérique éducatif.

 

Quatre parties dans cette circulaire :

  • une école exigeante et attentive au parcours de chaque élève
  • une école pleinement porteuse des valeurs de la République
  • une école ouverte sur le monde contemporain
  • des équipes pédagogiques mieux accompagnées.

N.B. Nous ne soulignons ici que les points essentiels qui concernent l’école primaire.

  • Assurer une plus grande scolarisation des enfants de moins de trois ans (zones d’éducation prioritaire, secteurs ruraux, montagnes isolées).
     
  • Déployer le dispositif « plus de maitres que de classes » dans les écoles en éducation prioritaire.
     
  • Dans l’organisation du temps scolaire, construire des emplois du temps plus équilibrés et assurer un meilleur pilotage des activités pédagogiques complémentaires (APC) ; l'application ONDE (Outil numérique pour la direction d’école) doit aider les directeurs d‘école dans la gestion de leur travail.
     
  • De l'école au collège, le parcours de chaque élève est désormais conçu comme un continuum. Il faut donc intensifier la collaboration entre les enseignants des premier et second degrés, qu'il s'agisse de la construction de progressions pédagogiques cohérentes ou encore des échanges sur des gestes professionnels communs favorisant la meilleure acquisition des fondamentaux.
     
  • Poursuivre la rénovation de l’évaluation des acquis des élèves avec en particulier la mise en œuvre du livret scolaire unique du CP à la 3ème qui permet ainsi de suivre sans rupture les acquis scolaires pour tous les élèves des établissements publics et privés sous contrat.
     
  • Mettre en œuvre un plan remplacement des enseignants. Un décret établira le cadre juridique clair et sécurisé du remplacement dans le premier degré. Une circulaire rappellera les règles relatives aux autorisations d'absence, les dispositifs d'organisation du remplacement à mettre en œuvre, les modalités d'information des parents ainsi que l'accompagnement des enseignants en cas d'absences répétées.
     
  • Assurer l’accompagnement pédagogique de l’élève en situation d’apprentissage : la création du corps des psychologues de l’éducation nationale trouve sa place dans cet accompagnement.
     
  • Lutter contre les inégalités sociales et territoriales en s’appuyant sur le référentiel de l’éducation prioritaire, en aidant les familles en situation de précarité économique (par exemple en veillant à ce que les demandes de fournitures scolaires restent raisonnables).
     
  • Offrir à tous les élèves un parcours éducatif de santé de la maternelle au lycée (lien avec le parcours).
     
  • Lutter contre les inégalités d'accès aux arts et à la culture grâce au parcours d'éducation artistique et culturelle.
     
  • Accompagner la scolarisation des élèves à besoins éducatifs particuliers : la création du certificat d'aptitude professionnelle aux pratiques de l'éducation inclusive (CAPPEI), certification désormais commune aux enseignants du premier et du second degrés, s’inscrit dans ce cadre.
     
  • Renforcer le pilotage de la scolarisation des élèves allophones nouvellement arrivés, avec une nouvelle impulsion donnée au dispositif « Ouvrir l'école aux parents pour la réussite des élèves » (OEPRE).

Sur la dimension d’une école porteuse des valeurs de la République, la circulaire insiste sur :

  • le renforcement de la sécurité des élèves et du personnel ;
  • la pédagogie de la laïcité avec en particulier, de l'école au lycée, le parcours citoyen qui met en cohérence la formation de l'élève sur le temps long de sa scolarité. À partir de la rentrée scolaire 2017, remise du livret citoyen qui met en évidence les connaissances de l'élève et sa prise de conscience progressive de ses droits, de ses devoirs, de ses responsabilités, du sens de ses engagements ;
  • la lutte contre les discriminations ;
  • le développement de l'éducation aux médias et à l'information ;
  • la généralisation de l'éducation au développement durable.

Mais également :

  • Mettre en confiance les élèves et les personnels grâce à un climat scolaire apaisé et respectueux.
  • Construire une relation plus forte avec les parents au service de la réussite des élèves.

Ajoutons encore :

  • la place du numérique dans les enseignements et les pratiques éducatives soulignée clairement dans le nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture ainsi que dans les nouveaux programmes ;
  • la formation et l’accompagnement des équipes pédagogiques.

 

logo sitecoles